Attention ! Composez le : 17 en cas de danger immédiat - 114 si vous avez des difficultés à entendre ou à parler.

Agir contre les maltraitances des personnes âgées et des adultes en situation de handicap

faire un  don
Shadow
Slider

La Fédération 3977 contre les maltraitances

La Fédération 3977 contre les maltraitances est un dispositif associatif d’alerte et de prévention des maltraitances envers les personnes en situation de vulnérabilité (notamment âgées ou en situation de handicap) en France.

Il est soutenu et financé par les pouvoirs publics (Direction Générale de la Cohésion Sociale du ministère des Solidarités et de la Santé).

La Fédération réunit :

Une plateforme nationale d’écoute avec un numéro d’appel unique (le 3977), ouverte :

  • du lundi au vendredi (9h – 19h) ;
  • le samedi et le dimanche (9h – 13h et 14h – 19h) ;
  • accessible aux personnes Sourdes ou Malentendantes du lundi au vendredi (9h à 17h30).

Un maillage de 52 centres départementaux ou interdépartementaux, couvrant 74 départements + 1 collectivité d’outre-mer, animé par plus de 600 bénévoles formés ;

En outre, 25 départements dépourvus de centre sont l’objet d’une coopération entre la Fédération et le Conseil départemental concerné.

Objectifs poursuivis

Répondre aux alertes sur des situations de maltraitance possibles, et les accompagner vers les professionnels, services et institutions légitimes et compétents, pour faire cesser ces situations.

Contribuer à la prévention des maltraitances et à leur détection précoce par les professionnels et les proches aidants, notamment par l’information, la sensibilisation et la formation.

Sensibiliser les professionnels, les proches aidants et le grand public à l’importance et aux conséquences des maltraitances en France, encourager les alertes à ce sujet, et proposer des formations sur ce thème.

Contribuer au développement d’une politique publique de lutte contre les maltraitances.

Les activités de la Fédération

Assurer une écoute de tous les appels : victimes, proches, témoins ou professionnels, pour les accueillir, les soutenir et les comprendre, de façon bienveillante, au besoin sous couvert d’anonymat.

Contribuer à orienter les appelants vers les professionnels, les services et les institutions légitimes et compétents, après l’analyse des situations, pour apporter une réponse adaptée.

Accompagner les appelants dans leurs démarches, les informer des possibilités et des enjeux pour eux, les conseiller et leur apporter un soutien.

S’appuyer à chaque étape, sur des principes éthiques : bienveillance et neutralité vis-à-vis de l’appelant, respect de la confidentialité, pluralisme et diversité professionnelle des écoutes et de l’accompagnement, prévention de tout conflit d’intérêt, éviter tout contact direct (autre que téléphonique) avec les appelants en sollicitant les acteurs pertinents de leur proximité.

Mais aussi

Proposer et assurer des interventions de sensibilisations pour les professionnels (domicile et établissements), les proches aidants et le grand public.

Proposer et assurer des formations pour les professionnels et les proches aidants.

Développer des partenariats avec les acteurs institutionnels et associatifs concernés.

Contribuer aux connaissances sur les maltraitances à partir des informations recueillies suites aux alertes reçues.

Participer aux instances concernées par la lutte contre les maltraitances, comme la Commission de lutte contre la maltraitance et de promotion de la Bientraitance, et le Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age (HCFEA).

Nos rapports d’activité