Attention ! Composez le : 17 en cas de danger immédiat - 114 si vous avez des difficultés à entendre ou à parler.

Agir contre les maltraitances des personnes âgées et des adultes en situation de handicap

faire un  don
Shadow
Slider

Qu’est-ce qu’un bénévole ?

C’est une personne qui décide librement de consacrer un peu de son temps à une activité poursuivant un but précis, souvent au sein d’une association.

Dans le cas présent, il s’agit de lutter contre les maltraitances envers les personnes adultes en situation de vulnérabilité.

Qui peut devenir bénévole ?

Les bénévoles viennent souvent de multiples professions, comme santé, social, éducation ou Droit.

Mais toute personne motivée peut devenir bénévole au sein d’un centre.

Certaines qualités sont souhaitables : discrétion, patience, maitrise de soi, soucis de l’autre.

L’orientation et l’accompagnement demandent des connaissances sur l’organisation des aides et des soins aux personnes en situation de handicap et aux personnes du grand âge.

Cependant tous les bénévoles suivent une formation centrée sur les points clés indispensables.

Des bénévoles : pourquoi ?

En France, la lutte contre les maltraitances envers les enfants est assurée par les services de Protection de l’Enfance des départements : la Fédération ne s’en occupe donc pas.

En revanche, pour les adultes en situation de vulnérabilité, il n’y a pas d’organisation systématique.

La mobilisation de bénévoles répond à cette dernière situation, sans toutefois se substituer aux professionnels, aux services et aux institutions légitimes et compétentes.

Des bénévoles : pour quoi faire ?

Les bénévoles peuvent faire partie de l’équipe qui assure les écoutes des appelants.

Ils peuvent aussi être conseillers-référents : analyser les situations, proposer des orientations et accompagner (par téléphone) les appelants pour aider à faire cesser les maltraitances.

Ils peuvent intervenir pour des actions d’information ou de sensibilisation aux maltraitances, au contact de professionnels, de proches-aidants ou lors de réunions publiques.

Ils peuvent aussi contribuer à la vie des centres : communication externe, système d’information, administration…

Quels engagements ?

Les bénévoles :

  • consacrent régulièrement une ou deux demi-journées par semaine à la lutte contre les maltraitances ;
  • respectent et mettent en pratique les principes d’action choisis en commun ;
  • participent aux réunions d’équipe au sein du centre.

La Fédération :

  • organise des formations internes permettant aux nouveaux bénévoles d’acquérir les connaissances, les compétences et les attitudes indispensables ;
  • relaye rapidement tous les appels conduisant à l’ouverture de dossiers vers les bénévoles des centres concernés ;
  • porte régulièrement aux bénévoles, par l’intermédiaire des présidents de centres, les informations et les outils dont ils ont besoin dans leurs activités.

Contactez-nous pour en parler : ça ne vous engage pas !